Comment résilier son assurance habitation ?

11

Une assurance habitation est une formule qui vous permettra de vous protéger de certains risques non négligeables. Il peut quand même arriver que vous décidiez de résilier le contrat d’assurance soit parce que les termes ne vous conviennent plus ou parce que votre situation a peut-être changé. Découvrez de ce pas, comment résilier une assurance habitation en toute sérénité.

Processus de résiliation à l’échéance

Dans la pratique, l’assurance habitation est en quelques mots un contrat de reconduction tacite. Cela signifie tout simplement qu’il continue automatiquement après sa date d’anniversaire. La plupart du temps, les assurés sont pris au piège si entre temps ils avaient bien aimé le résilier.

A lire également : Qui solliciter pour la construction de bureau en conteneur ?

Ce contrat peut être résilié pour plusieurs raisons. À titre d’exemple, on a la modification des tarifs. Ainsi, vous pourrez éviter qu’il soit reconduit en émettant 2 mois avant sa date limite, une lettre de résiliation. Cette dernière doit être envoyée en recommandé avec accusé de réception.

En effet, votre assureur doit vous rappeler votre droit de résiliation au moins 15 jours avant la date d’anniversaire de votre contrat en vous faisant parvenir un avis d’échéance. Lorsque ce dernier ne fait pas mention de ce droit de résiliation, vous pouvez résilier votre contrat quand vous le voulez après la date d’anniversaire. Dans ce cas également, il vous suffirait d’envoyer une lettre en recommandé. La résiliation se fera 24 heures après la date mentionnée par la Poste à travers son cachet.

A voir aussi : Qui solliciter pour la construction de bureau en conteneur ?

Processus pour une résiliation d’un contrat courant

Il vous est également possible de résilier votre contrat d’assurance en cours de validité. Pour y arriver, vous devez vous appuyer sur des raisons valables. Pour raison de déménagement par exemple, vous devez envoyer une lettre en recommandé avec accusé de réception. 30 jours après la notification de l’accusé de réception, vous pouvez considérer que le contrat est résilié.

Lors d’une aggravation de risque

Une aggravation de risque est un évènement qui peut alourdir le budget que vous allouez à votre assurance. Dans une habitation, l’augmentation du nombre des membres de la famille constitue une aggravation de risque. Vous devez absolument le notifier à votre assureur dans les 15 jours suivant l’aggravation du risque. Il y aura donc deux situations. Soit l’assureur continue de vous assurer sans modifier les termes ou il modifie les termes du contrat. L’assureur vous proposera néanmoins des solutions palliatives. Si cela ne vous convient pas, vous êtes en droit de résilier votre contrat d’assurance.

Une résiliation grâce à la loi Hamon

La loi Hamon vous permet d’éviter des abus de reconduction tacite. Instaurée depuis 2014, cette loi vous permet de résilier votre contrat sans justificatifs et sans frais. Néanmoins, vous devez attendre la fin de la première année de votre souscription. Une fois, l’année écoulée vous pouvez résilier votre contrat à tout moment.

Résiliation lors d’une vente

Lors de la vente de votre domicile, vous pouvez résilier votre contrat en envoyant une lettre en recommandé avec accusé de réception à l’assureur. Votre assurance prend fin 30 jours après la réception de votre lettre par votre assureur.