Quel est le salaire d’une caissière ?

157

Le métier de caissière consiste à enregistrer et à encaisser les achats des clients au sein du magasin qui l’emploie. Selon la structure, la taille de l’entreprise et surtout des produits proposés, la nature de ses tâches peut varier. Mais combien gagne-t-elle pour faire son métier de caissière ? Comment peut-elle évoluer au cours de sa carrière ? Plus de détails ici !

Les tâches d’une caissière

Il faut le dire, les secteurs du commerce, des loisirs ou du tourisme ne seraient rien sans les caissières. Celles-ci ont un rôle dans le bon fonctionnement d’un point de vente. Elles sont à la fois le premier interlocuteur des clients, mais aussi le responsable des encaissements.

A lire également : Vous pouvez réaliser une paire de lunettes sur mesure en 5 minutes

Le rôle de la caissière est d’effectuer les opérations ordinaires de caisse et de vente de manière totalement autonome. Elle enregistre le paiement, qu’il soit en liquide ou par carte de crédit, totalise et encaisse la somme correspondante aux achats des clients. En fin de journée, elle vérifie le montant de la recette correspondant aux ventes effectuées. Ensuite, elle rend compte au responsable des caisses.

Bien évidemment, son travail ne se résume pas uniquement à comptabiliser les produits face à une machine. Une caissière range aussi la marchandise en rayon, étiquette les produits, sert les clients ou encore fait le ménage. Très polyvalente, elle assiste également les clients de manière professionnelle et courtoise en cas de problème.

Lire également : 4 conseils pour bien choisir sa salle de réunion

Il faut préciser que le métier de caissière s’exerce au sein de grandes surfaces, les magasins, les ponts d’accès des lieux touristiques, de péage ou de station-service. Ses heures de travail d’une caissière dépendent des heures d’ouverture de la structure dans laquelle elle travaille. Elle peut travailler en fin de semaine ou même les jours fériés.

Le salaire d’une caissière

La caissière participe grandement à la bonne réputation de l’entreprise. Ceci s’explique notamment par la qualité de son travail, mais aussi de son accueil, de sa courtoisie et de sa disponibilité. En moyenne, le salaire mensuel d’une caissière qui fait ses débuts équivaut au montant du SMIC (Salaire minimum interprofessionnel de croissance).

En début de carrière avec 1 à 3 ans d’expérience, la rémunération peut partir de 1 100 € par mois. Par ailleurs, une caissière en milieu de carrière (4 à 9 d’expérience) peut percevoir un salaire moyen de 1320 €. Quant à une expérimentée (avec une expérience de 10 à 20 ans), elle peut toucher un salaire de 1 650 € par mois.

Avec plus de 20 ans d’expérience, c’est-à-dire en fin de carrière, elle peut toucher un salaire de 1 820 €. Noter toutefois que la plupart des grandes surfaces permettent à leurs employés d’augmenter cette dernière en leur accordant des primes sur objectif. Une caissière peut profiter des avantages comme :

  • une prime de nuit ;
  • une couverture sociale étendue ;
  • des indemnités repas ;
  • des tickets restaurants ou prime de panier ;
  • un abonnement transport pris en charge à hauteur de 50 %, etc.

Le salaire global d’une caissière en début de carrière par exemple peut donc atteindre 1 700 € par mois tout compris.

Les perspectives d’évolution professionnelle d’une caissière

Travailler comme caissière est un emploi qui permet d’être en contact avec les personnes. C’est aussi un bon moyen d’entrer dans un certain contexte et d’acquérir de l’expérience en vue d’une carrière dans le secteur. Généralement, l’employeur organise des entretiens tous les 2 ans afin de parler de ses possibilités d’évolution dans la structure.

Dans le secteur de la vente de détail, une personne au poste de caissière peut accéder après quelques années d’expérience à d’autres postes. Elle peut par exemple devenir chef de caisse. Sa fonction consistera à superviser les activités de caisse, optimiser les procédures de paiements et saisir des écritures comptables. Elle peut aussi être chargée de la coordination de ses collègues, comme chef d’équipe, et éventuellement atteindre le rôle de responsable de magasin.

Dans les restaurants et les hôtels, la caissière travaille généralement à réception. Dans ce cas, le profit professionnel le plus proche est celui de réceptionniste. Avec des années d’expérience, elle peut devenir responsable de salle ou responsable du service d’accueil et relation clientèle.

Pour conclure, le métier de caissière exige beaucoup de savoir-être et des compétences variées. Néanmoins, il est accessible à toutes les bonnes volontés et se révèle souvent très formateur.

Rate this post