Est-il obligatoire d’avoir un contrat de travail ?

109

Le travail est un concept indissociable de l’être humain en raison de l’interaction qui fait que le travail libère l’homme. Et avec l’évolution, plusieurs règles régissent désormais le monde du travail le tout contenu dans un seul document appelé : contrat de travail. Vous avez passé un entretien suite auquel vous avez été embauché ? Vous vous demandez maintenant s’il faut nécessairement signer un contrat de travail ? Eh bien nous vous apportons dans cet article, plusieurs explications sur le contrat du travail et s’il faut obligatoirement avoir un contrat de travail.

Le contrat de travail : qu’est-ce que c’est ?

Un contrat est un document qui lie deux entités. Celui du travail met en exergue, un employeur et un employé mais également la durée de travail de l’employé. Le contrat de travail est applicable dès lors que le salarié s’engage à travailler, moyennant rémunération, pour le compte et sous les ordres et le contrôle de l’employeur.

A voir aussi : L’Unim souhaite lever les freins à l’attractivité portuaire

Selon le type de travail exercé, l’employeur peut être une personne physique ou une personne morale (association, société à responsabilité limitée). Dans le cas d’une personne morale, le contrat est conclu par la personne munie du pouvoir d’engager la personne morale. Il peut s’agir d’un gérant ou d’un directeur dont les fonctions comportent le recrutement de salariés.

Quels sont les différents types de contrat ?

Sur le marché du travail, il existe principalement deux types de contrat de travail. Il s’agit du contrat à durée déterminée et du contrat à durée indéterminée. A ces deux types de contrat s’ajoute le contrat d’engagement à l’essai.

Lire également : Un restaurant-traiteur pour vos cérémonies d’entreprise

Contrat à durée déterminée : CDD

Plus connu sous le nom de CDD, le contrat à durée déterminée est celui dont le terme est prévu par les parties. Le CDD peut dépendre de la survenance d’un événement futur et certain dont la réalisation ne dépend pas de vous ou de l’employeur.

Le CDD  est toujours conclu par écrit dans les cas suivants :

  • quand la durée du travail excède six (06) mois;
  • quand l’exécution se fait hors du lieu de résidence habituelle du travailleur;
  • quand le travail est immigré.

Contrat à durée indéterminée : CDI

Le contrat de travail à durée indéterminée est un contrat dont les clauses ne précisent pas la date de la fin d’exécution. C’est d’ailleurs ce qui fait sa particularité. C’est donc la norme et le CDI intermittent permet à certains salariés d’alterner les périodes travaillées et non-travaillées dans certains secteurs.

L’engagement à l’essai 

Dans ce cas, le législateur estime qu’une protection préventive est nécessaire pour les deux parties au contrat du travail. La période d’essai varie selon le type de contrat que vous voulez signer et selon votre activité.

Pour un CDD par exemple, elle ne doit pas excéder 01 mois pour les employés, ouvriers, manœuvres. Trois (03) mois pour les cadres, agents de maîtrise et assimilés. Bien entendu, cette période d’essai est rémunérée.

La rédaction d’un contrat de travail écrit est-elle toujours obligatoire ?

La rédaction d’un contrat de travail écrit n’est pas toujours obligatoire. Mais dans la plupart des cas, elle l’est. Un contrat est obligatoire lorsque la convention collective l’impose, ainsi que dans certains cas prévus par la loi. Concernant le CDD par exemple, le Code du Travail impose de mentionner le motif de recours. À défaut, l’employeur s’expose à de lourdes sanctions en cas de contentieux.

CDD ou CDI : d’autres points doivent être spécifiés obligatoirement ?

L’un des points à spécifier dans le contrat de travail concerne le temps de travail. Le contrat devra préciser la durée hebdomadaire ou mensuelle de travail et le plafond d’heures complémentaires si le salarié est embauché à temps partiel.

Pourquoi un contrat de travail ?

Le contrat de travail garantit au salarié qu’il travaille dans un cadre professionnel. Que les conditions et obligations liées à son activité sont clairement et complètement définies et approuvées.

Pour l’employeur, ce contrat garantit que le salarié est pleinement informé de ses obligations et en a accepté les termes. Il peut également le protéger, par une clause de non-concurrence, contre la divulgation d’informations confidentielles liées à son activité ou à ses méthodes de travail.

Rate this post