Comment assurer l’entretien de la cigarette électronique ?

57

Afin de conserver les propriétés d’une cigarette électronique, il est important de procéder régulièrement à son entretien. Cela passe par le respect de plusieurs étapes et peut paraître parfois fastidieux ou complexe. Découvrez comment procéder à l’entretien d’une cigarette électronique.

A découvrir également : Pourquoi opter pour une alarme domotique ?

À quelle fréquence nettoyer une cigarette électronique ?

La fréquence d’entretien d’une cigarette électronique dépend de plusieurs facteurs notamment la fréquence d’utilisation et la composition. De même, les différentes parties d’une cigarette électronique ne doivent pas être entretenues à la même fréquence. Par exemple, le clearomiseur doit être nettoyé après le changement du liquide tandis que le nettoyage du Drip Tip doit se faire chaque jour. Quant à la batterie, vous devez procéder à son entretien de temps en temps, soit une fois par mois.

Quels matériels utiliser pour nettoyer une cigarette électronique ?

Voici la liste de quelques éléments incontournables que vous devez avoir.

Lire également : La machine de nettoyage cryogénique : un outil pratique et révolutionnaire

  • l’eau tiède pour nettoyer l’atomiseur et le clearomiseur en profondeur,
  • le bicarbonate de sodium connu aussi sous le nom de sel de Vicy, carbonate monosodique et bicarbonate de soude,
  • l’alcool ménager pour dégraisser, désinfecter et faire briller le matériel,
  • le vinaigre blanc peut remplacer l’alcool ménager

La liste n’étant pas exhaustive, vous trouverez d’autres matériels indispensables en fonction du modèle de la cigarette électronique.

Comment nettoyer la cigarette électronique ?

À présent, avec tous ces matériels, vous pouvez passer au nettoyage de votre cigarette électronique en nettoyant ces différentes parties.

Nettoyer le réservoir

Le nettoyage du réservoir doit s’effectuer après le changement de l’e-liquide afin de limiter son encrassage. À cet effet, dévissez ce dernier et vider son contenu complètement. Ensuite, vous pouvez le nettoyer à l’eau chaude et claire. Après ce nettoyage, séchez le réservoir en essuyant les filetages et les parois à l’aide d’un papier absorbant. En revanche, vous devez le laisser reposer pendant 24 heures, avant son utilisation. Cependant, si vous possédez une cigarette électronique monobloc avec un réservoir non démontable, alors utilisez simplement un chiffon imbibé d’alcool ou un coton-tige pour nettoyer son réservoir. Évitez surtout le rinçage à l’eau d’une cigarette monobloc.

Nettoyer le DRIP-TIP

Cette partie supérieure de la cigarette électronique retient facilement les saletés. Il est alors impératif de la laver régulièrement à l’eau claire. Ensuite, il faudrait souffler plusieurs fois sur le Drip-Tip pour l’évacuer entièrement.

Nettoyer le débit d’air et la cheminée

Le débit d’air et la cheminée sont des composants essentiels au fonctionnement d’une cigarette électronique. Ils servent à produire la vapeur et à restituer les saveurs. À cet effet, ils sont constamment exposés à la saleté et doivent être nettoyés juste après le changement de la résistance. Cependant, étant fixés à l’atomiseur ou au clearomiseur, ils ne sont pas en général démontables. Si par contre, vous arrivez à les démonter, alors procéder à leur nettoyage en les passant sous l’eau à un débit élevé. Après ce rinçage, laissez sécher pendant un long moment. Il est important que ces pièces ne contiennent aucune trace d’humidité après leur entretien.

En somme, en opérant fréquemment l’entretien de votre cigarette électronique à travers ces différentes étapes, vous conserverez ses propriétés. Vous pourrez alors en faire une utilisation efficiente, et ce, sur une longue période.

Pourquoi prendre soin de sa cigarette électronique ?

Vous avez maintenant tous les éléments pour effectuer le nettoyage de votre e-cigarette. C’est indispensable de le faire régulièrement, sans cela vous risquer d’altérer les performances de votre matériel. Vous pouvez donc vous retrouver avec des dysfonctionnements, à type de fuite de liquide ou de pièces qui ne fonctionnent plus. En effet, une cigarette électronique n’est pas seulement un réservoir à remplir et nettoyer, ni une batterie. Vous avez plusieurs éléments qui la composent, dont la résistance.

Si votre résistance est encrassée, parce que vous n’avez pas rincé et enlevé le eliquide, vous risquez de la changer plus tôt que prévu. En moyenne, vous devez la changer toutes les 2 à 3 semaines. Si vous la changez plus régulièrement, ce n’est pas normal. Une résistance sale, c’est aussi une séance de vape qui risque de ne pas être agréable, si vous vous retrouvez avec un goût de brulé en bouche ou si vous avez un fond d’ancien eliquide qui se mélange avec le nouveau. Bref, les raisons sont nombreuses. Il est donc vivement conseillé de s’occuper de votre cigarette électronique de manière régulière, si vous désirez prolonger sa durée de vie. 

Bien évidemment, comme vous le verrez sur ce site, le choix de votre e-cig aura aussi une importance. Par exemple, si vous êtes un grand consommateur, nous vous conseillons d’être vigilant au niveau du réservoir. Tout d’abord, celui-ci devra avoir une contenance adaptée à vos besoins, pour que vous ne passiez pas votre temps à le remplir. Ensuite, l’accessibilité du réservoir est aussi importante, pour le remplissage, mais aussi pour le nettoyage. Pour les autres éléments à prendre en compte, nous vous laissons les découvrir en cliquant sur le lien. 

Après votre séance de nettoyage, nous vous recommandons également d’imbiber la mèche lorsque vous changez de résistance. Pour cela, vous avez seulement besoin de déposer quelques gouttes dessus. Ainsi, le coton ne va pas bruler, et cela va prolonger la durée de vie de votre résistance. Une fois que c’est fait, remplissez le réservoir, puis aspirez et soufflez, sans avoir allumé votre cigarette électronique. Ainsi, votre résistance sera parfaitement amorcée. 

Autres conseils pour préserver sa cigarette électronique 

En plus du nettoyage, sachez que vous pouvez faire plusieurs petites choses pour prolonger sa durée de vie. Rassurez-vous, cela n’a rien de compliqué, mais si vous le faites, vous pourrez garder votre cigarette électronique plusieurs années. Cela vaut donc le coup de lire ces quelques lignes. 

  1. Ne faites pas fonctionner votre e-cigarette à vide. Cela va endommager votre résistance et altérer le goût de votre e-liquide. N’attendez donc pas d’être à sec pour recharger le réservoir.
  2. Videz le réservoir et nettoyez votre matériel, si vous comptez ne pas utiliser votre cigarette durant un certain temps.
  3. Évitez de faire tomber votre cigarette. C’est logique, mais c’est ce qui endommage le plus votre matériel, dont la batterie. Prenez donc l’habitude de la ranger, lorsque vous n’utilisez pas et hors de portée des enfants. Aussi, évitez de la glisser dans une de vos poches, car vous risquez de vous asseoir dessus.
  4. Ne laissez pas votre cigarette électronique en plein soleil. Cela va détériorer votre batterie. Si elle l’est, il est impératif que vous la changiez et que vous ne l’utilisiez plus, même si c’est seulement le plastique de l’accu qui est abimé. Il n’y a pas que l’oxydation qui est à prendre en compte.
  5. Rechargez la batterie avant qu’elle ne soit à plat et ne la laissez pas en charge une fois qu’elle est pleine. Il est recommandé de la mettre en charge, lorsque vous êtes arrivé à la moitié de sa capacité. En plus, vous profiterez d’une vape à la bonne puissance, avec la vapeur en quantité, ainsi que les arômes. En moyenne, une batterie peut durer entre 300 et 400 cycles de rechargement, ce qui est l’équivalent d’une année. Si vous avez opté pour un accu non intégré, vous pourrez le changer. Si ce n’est pas le cas, c’est votre e-cigarette que vous devrez changer.
  6. Pensez aussi à nettoyer le connecteur de charge. Il vous suffit d’avoir un coton-tige imbibé avec un peu d’alcool pour nettoyer l’orifice. Avant cela, vous pouvez également utiliser une bombe d’air pour souffler les poussières qui peuvent y rester coincées.
Rate this post