Un traiteur condamné à une peine aggravée de prison

2344

C’est devant la chambre des appels correctionnels qu’a comparu le traiteur Frédéric Collet pour escroquerie. Ce dernier avait été condamné en première instance à 3 ans de prison avec mandat de dépôt pour escroquerie. Un bon nombre de parties civiles était présent à l’audience.

Un bon nombre de familles victimes d’une arnaque

C’est dans un journal qu’un bon nombre de personnes ont affirmé avoir été en détresse lors de l’organisation d’un évènement marquant le plus beau jour de leur vie. En effet, ces dernières avaient une fois fait appel à un traiteur pour un baptême, pour l’organisation d’une réception ou d’un mariage.

A découvrir également : Comment diminuer votre facture de chauffage ?

Des investigations ont été faites par un journaliste qui a fini par découvrir l’identité du dit traiteur. Il s’agissait de Frédéric Collet, qui se faisait appeler Traiteur 974 sur sa page Facebook. Il faisait croire qu’il pourrait veiller à l’organisation de soirées réussies. C’est ainsi qu’il a pu se faire une large clientèle qu’il a réussi à arnaquer.

Des sommes escroquées qui s’élèvent à des milliers d’euros

Les victimes disent avoir été escroquées à des sommes qui avoisinent les milliers d’euros. Le traiteur coupable a à sa disposition une société avec un chiffre d’affaires estimé 300 000 euros entre 2016 et 2017. C’est entre ces dates qu’il a le plus fait appel à ces techniques d’escroquerie et d’abus de confiance.

A lire en complément : Trouvez le site de rencontre qui vous correspond

Pourtant, Frédéric Collet était sous le coup de trois sursis pour des faits similaires. Ces actes étaient dénoncés par les victimes sur les réseaux sociaux. C’est pour faire de nouvelles victimes qu’il a utilisé un nouveau pseudonyme qui lui a permis de faire de nouvelles victimes. Cette fois-ci, il ne s’est pas présenté comme un traiteur professionnel, mais comme un professionnel de l’automobile.

L’escroc réussit à vendre deux véhicules

Lorsque Frédéric a changé de costume pour se faire passer comme un vendeur de voitures, il a réussi à vendre frauduleusement deux véhicules. Comme si cela ne suffisait pas, il a signé les transactions sous le nom de son père. C’est lorsque l’un des clients a découvert que les freins de sa voiture étaient usagés, que l’escroc a fini par tomber.

Pour sa défense devant le juge, il a tenu à préciser qu’il dépensait tout l’argent gagné au jeu. Le procureur lui a alors rappelé qu’il a été condamné trois fois pour des faits similaires. L’avocat qui se chargeait de la défense des parties civiles a tenu à préciser que ces clients n’ont pas reçu de remboursement.

Finalement, Frédéric Collet a été condamné à une peine de 4 ans de prison, avec une obligation d’indemniser les victimes.

Le traiteur avait déjà été condamné pour des faits similaires

Ce n’est pas la première fois que le traiteur Frédéric Collet se retrouve impliqué dans une affaire de tromperie. En effet, en 2015 déjà, il avait été condamné pour avoir vendu des produits périmés à ses clients.

Malgré cette première condamnation et les avertissements du juge lors de l’affaire actuelle qui stipulaient qu’une peine plancher serait appliquée en cas de récidive, Frédéric Collet a continué à opérer sans scrupules ni remords.

Selon les enquêteurs chargés de l’affaire actuelle, le traiteur aurait utilisé des produits contrefaits pour réaliser sa prestation. Les analyses effectuées par un laboratoire spécialisé ont confirmé ces soupçons : les aliments utilisés étaient impropres à la consommation humaine.

Au cours du procès qui s’est déroulé devant la cour d’appel ce jour-là, plusieurs témoins ont raconté leur expérience avec le traiteur indélicat. L’un d’eux a avoué avoir frôlé la mort après avoir ingéré un produit non conforme servi par Frédéric Collet lors d’un mariage auquel il assistait en tant qu’invité.

Les clients témoignent de leur désarroi devant l’absence de remboursement

Au-delà des problèmes sanitaires causés par ses prestations, Frédéric Collet a aussi laissé de nombreux clients insatisfaits sur le plan financier.

Plusieurs personnes ont témoigné devant le juge de l’absence totale de remboursement malgré des demandes répétées. Un couple qui avait engagé le traiteur pour leur mariage en 2017 a expliqué avoir versé une somme importante d’argent à l’avance, mais que Frédéric Collet ne s’était jamais présenté le jour J. Malgré leurs nombreuses tentatives pour récupérer leur argent, ils n’ont jamais pu obtenir gain de cause.

Un autre client a raconté avoir été confronté à un problème similaire lorsqu’il avait commandé un buffet froid pour un événement professionnel. Les produits livrés étaient non conformes et d’une qualité médiocre, poussant les participants à se plaindre auprès de l’organisateur dont il était responsable. Malgré cela, Frédéric Collet n’a pas voulu procéder au remboursement du montant payé.

Le tribunal a condamné Frédéric Collet à une peine aggravée, compte tenu des risques graves encourus par sa faute réitérée ainsi que des impacts financiers considérables qu’elle entraîne chez ses victimes. Le traiteur sera donc incarcéré pour une durée minimale très élevée, accompagnée d’une amende très salée, afin d’éviter toute envie future de recommencer ces pratiques peu scrupuleuses.

Rate this post