Comment faire baisser son taux d’acide urique ?

491
taux d’acide urique

Plusieurs raisons peuvent être à la base de l’augmentation de votre taux d’acide urique. Mais la cause la plus répandue est celle liée à une mauvaise alimentation. Si vous consommez trop d’aliments riches en purines, vous pouvez être exposé à une augmentation de votre taux d’acide urique. Si vous vous retrouvez dans ce cas, comment pouvez-vous faire pour baisser votre taux d’acide urique ? Découvrez-le ici.

Contrôler son alimentation

La meilleure manière pour faire baisser votre taux d’acide urique est de contrôler votre alimentation. Pour ce faire, il y a des produits que vous devez privilégier et d’autres qui sont à éviter surtout ceux contenant une quantité importante de purines. Il s’agit surtout des denrées alimentaires riches en protéines. Voici quelques règles à suivre pour réduire votre taux d’acide urique.

Lire également : Comment se transmet un streptocoque ?

Buvez suffisamment d’eau

Prenez l’habitude de boire assez d’eau, soit 2 litres au minimum en une journée. En effet, l’eau en favorisant l’évacuation de l’acide urique va soulager vos articulations.

Privilégiez les fruits et légumes

À côté de la forte ingestion d’eau, vous devez accorder une place importante aux fruits et légumes dans votre alimentation. Pour cela, il vous faut privilégier les fruits et légumes riches en potassium.

A lire en complément : Comment le CBD est-il fait ?

Ces derniers aident votre organisme à prévenir la formation des cristaux d’acide urique. Voici un exemple de liste de fruits à consommer :

  • la banane ;
  • l’avocat ;
  • les raisins secs ;
  • la pastèque ;
  • les fraises, etc.

Vous pouvez aussi associer des glucides complexes. Vous trouverez ces derniers dans les céréales complètes.

Consommer des artichauts vous aidera aussi à faire baisser votre taux d’acide urique. L’artichaut est un légume qui possède des propriétés diurétiques qui facilitent l’élimination de l’acide urique par les voies naturelles.

Réduisez votre consommation d’aliments riches en protéines animales

Les purines sont essentiellement à la base de l’augmentation du taux d’acide urique et ce sont les protéines animales qui contiennent surtout ces purines. Pour donc faire baisser votre taux d’acide urique, vous devez éviter ou réduire au maximum la consommation des aliments riches en purines.

Réduisez de façon générale la consommation des viandes rouges, des volailles et des poissons. Faites attention aux composants de la liste suivante :

  • viande de gibier ;
  • les abats ;
  • la peau des volailles ;
  • les anchois ;
  • le maquereau, etc.

Vous pouvez limiter leur consommation entre 110 et 170 grammes par jour.

Réduisez votre prise d’alcool

Pour baisser votre taux d’acide urique, vous devez limiter votre consommation d’alcool surtout quand il s’agit de la bière. Vous devez être au courant que la bière est reconnue pour permettre l’augmentation du taux d’acide urique dans le sang. Vous devez donc y faire très attention et la consommer modérément.

Au-delà de tout cela, surveillez votre poids et optez pour une alimentation saine et équilibrée. Couronnez le tout par l’exercice d’une activité sportive.

Utiliser d’autres astuces naturelles

Il existe des remèdes naturels pouvant vous aider à faire baisser le taux d’acide urique dans votre sang. Toutefois, vous devez demander conseil auprès de votre médecin avant d’utiliser l’un ou l’autre de ces remèdes.

Astuce 1 : eau tiède + vinaigre de pomme

Beaucoup de gens soutiennent l’efficacité des acides organiques contenus dans le vinaigre de pomme sur le traitement d’excès d’acide urique dans le sang.

Le vinaigre de cidre est composé d’un élément particulier appelé acide malique qui participe à la décomposition de l’acide urique. Cela empêche que l’acide urique se forme en cristaux et évite aussi l’inflammation.

Ce remède consiste à diluer deux cuillères à soupe de vinaigre de pomme soit 20 ml dans une tasse d’eau tiède. C’est à consommer une fois par semaine sauf si votre médecin vous donne une autre posologie.

Astuce 2 : faites une infusion d’ortie

Le thé d’ortie a des propriétés diurétiques et stimulantes. Des propriétés qui lui permettent de contribuer à la réduction du taux d’acide urique et de stimuler les fonctions des reins.

Chauffez une tasse d’eau et ajoutez-y une cuillère à soupe de feuilles d’ortie. Ensuite, couvrez le mélange que vous laissez reposer pendant 10 minutes avant de consommer.

Il y a d’autres types d’infusions que vous pouvez aussi faire pour lutter contre ce problème de santé. Au nombre de ces derniers, il y a l’infusion de la prêle des champs ou de la sauge.

Astuce 3 : faites du thé à l’oignon

Prenez ½ oignon que vous hachez et portez à ébullition dans 2 tasses d’eau. Ensuite, vous laissez au feu doux pendant 10 minutes le temps qu’il s’infuse correctement, puis vous retirez du feu. Filtrez le mélange et avant de le boire ajoutez-y du miel.

Rate this post