Quand ne pas prendre de CBD ?

106

Le CBD est une substance contenue dans le cannabis utilisé pour se soulager. Cependant, l’utilisation de CBD peut être dangereuse pour la santé s’il n’est pas contrôlé. Il est donc important de savoir comment et dans quel cas il ne faut pas utiliser de CBD. Notez que les effets de CBD varient d’une personne à une autre. Vous souhaitez savoir quand il ne faut pas en prendre ? Consultez cet article.

Dépression

Le CBD présente quelques effets positifs lorsque vous souffrez d’une légère dépression.

A voir aussi : Nos conseils pour une cuisine saine, simple et savoureuse

Si vous souffrez d’une dépression qu’elle soit chronique ou sévère, il est important de ne pas prendre de CBD.

La consommation régulière du THC a de nombreuses conséquences sur les risques de dépression. Le THC est une substance psychoactive présente à 1% sur le marché du cannabis légal.

Lire également : Bruleur de graisse pour la musculation mais pas que !

Femmes enceintes et allaitantes

La grossesse et l’allaitement sont des moments primordiaux pour les femmes et les enfants. Ainsi, la consommation de CBD est parfois utile pour régler les problèmes de vomissements, de perte d’appétit, etc.

Pour les femmes enceintes, consommer le CBD aura des effets secondaires sur l’enfant. Une consommation élevée de CBD serait un danger pour le fœtus. La consommation de CBD par femmes enceintes provoque des accouchements prématurés.

De plus, les enfants risquent d’être victime des retombées liées à la prise de CBD en période de grossesse. Ils souffriront de la leucémie, des troubles d’attentions, de mémoires et d’apprentissage.

En résumé, il est primordial de ne pas consommer de CBD lorsque vous portez une grossesse. Ou encore quand vous allaitez votre enfant.

Syndrome de Parkinson

L’usage de CBD est parfois peu conseillé aux personnes souffrant de la maladie de Parkinson d’une part. Certaines études portées à ce sujet le prouvent.

Cependant, il est formellement interdit de prendre une grande dose de cette substance si vous souffrez sévèrement de la maladie de Parkinson.

Si vous prenez une grande dose de CBD, cela entraînera d’énormes problèmes au niveau des mouvements musculaires. Vous aurez également des tremblements assez réguliers.

Problème cardiaque

Le CBD étant extrait du cannabis, présente quelques effets sur l’organisme. Par exemple, votre rythme cardiaque sera élevé, votre tension artérielle sera perturbée. Vous remarquerez une baisse de résistance vasculaire, etc.

Si vous souffrez d’insuffisance cardiaque, une grande dose ou le non-respect d’une posologie vous mettra en danger.

Votre système cardiovasculaire étant fragile subira des effets secondaires. Avec les personnes de plus de 50 ans, la consommation de CBD s’avère être néfaste pour leur santé.

Perturbations respiratoires

Tout comme le tabac, le cannabis présente des effets au niveau des voies respiratoires. C’est-à-dire qu’il y a un risque accru d’emphysème kystique.

La consommation de CBD n’étant pas un médicament, présente quelques effets secondaires. Ces effets secondaires varient selon les personnes.

Pour ce faire, il est souvent préférable de commencer par une petite et augmenter graduellement la dose.

Prescription de médicaments à base de Benzodiazépines

Les médecins prescrits: Valium, Tranxène, Lexomil, Xanax sur ordonnance pour lutter contre l’anxiété, l’insomnie, etc.

Ces molécules ont un effet direct sur les neuro récepteurs GABA. C’est une voie neuronale que le CBD privilégie pour des effets anxiolytiques et sédatifs.

Si vous prenez des traitements à base de benzodiazépines, il est important de ne pas consommer de CBD. Plus précisément les cannabinoïdes.

Sachez que l’automédication s’avère être très dangereuse pour l’organisme. Vous devez vous adresser à votre médecin si vous voulez essayer le CBD ou en faire une fenêtre thérapeutique.

Cachets

Pour faire travailler le système immunitaire, le foie dégrade et modifie certains médicaments. Pour remédier à cela, la consommation de CBD serait efficace.

Si vous prenez de CBD associé à un médicament il sera préférable de se faire conseiller par votre médecin traitant. Cela vous évitera les troubles hépatiques.

Allergie et immunosuppression

Comme indiqué plus haut, certaines personnes présentent des réactions qui varient selon le mode de prise de CBD.

Si vous faites une allergie au pollen, il est important pour votre santé de ne pas consommer de CBD. Surtout quand il s’agit de celui de l’espèce botanique Cannabis Sativa L.

Enfin, le CBD peut avoir un effet immunosuppresseur en fonction de la personne qui la consomme.

Rate this post