Comment équilibrer un bilan fonctionnel ?

22

Un bilan est un document comptable qui fait état de la situation matérielle d’une entreprise. Il en existe plusieurs types dont le bilan fonctionnel. Ce type de bilan est une forme de bilan créée par les analystes financiers pour analyser les équilibres financiers de l’entreprise. Mais comment l’équilibre-t-on ?

Qu’est-ce qu’un bilan fonctionnel ?

Le bilan fonctionnel est un bilan construit à partir du bilan comptable. Il s’intéresse plus au fonctionnement de l’entreprise. Il reprend les emplois et les ressources du bilan comptable et les organise par fonctions. Ainsi, il est plus facile de voir et comprendre la provenance de l’argent de l’entreprise et la façon dont elle a été dépensée.

A voir aussi : Alma Solar entreprise de panneaux solaires photovoltaïques

Il résulte trois grands agrégats de ce type de bilan. Il s’agit des fonds de roulement (FR), du besoin en fonds de roulement (BFR) et de la trésorerie nette (TN). Le FR calculé grâce au bilan fonctionnel indique la force financière de l’entreprise. Il doit être tout au moins positif pour constituer une ressource stable capable de financer les emplois stables.

Plus ce fonds est élevé et plus l’entreprise est financièrement solide. Le BFR est le financement nécessaire pour le cycle d’exploitation. La TN est la différence entre ces deux indicateurs. Elle constitue le niveau financier de l’entreprise à court terme. Toutes les entreprises doivent établir un bilan fonctionnel pour le fournir aux différents partenaires au besoin.

A lire en complément : Vos fenêtres PVC pas cher vous attendent sur ce site

Quelles sont les caractéristiques du bilan fonctionnel ?

Comme tous les autres bilans, le bilan fonctionnel se présente sous forme d’un tableau à deux colonnes. La première colonne représente les actifs et la seconde colonne, les passifs.

Les actifs d’un bilan constituent tous les biens que possède l’entreprise à une date précise. Il s’agit des capitaux employés encore appelés emplois. Il regroupe les immobilisations, les stocks et les créances. L’actif du bilan fonctionnel est divisé en 3 sous-parties : les emplois stables, les actifs circulants et la trésorerie active.

Les passifs d’un bilan constituent l’ensemble des ressources financières employées pour acquérir les actifs. Il regroupe les capitaux propres, les provisions, les amortissements, les réserves, les emprunts et les dettes. Le passif du bilan fonctionnel est aussi divisé en 3 sous-parties : les ressources stables, les passifs circulants et la trésorerie passive.

Comment équilibrer le bilan fonctionnel ?

Un bilan constitue l’équilibre financier entre les emplois et les ressources. Le bilan fonctionnel doit donc toujours être équilibré, c’est-à-dire que le total des actifs doit toujours être égal à celui des passifs. Cela justifie alors que chaque emploi de l’actif correspond à une ressource du passif. Il s’agit du principe de l’équilibre financier.
La différence entre l’actif et le passif représente le résultat de l’activité de l’entreprise. Ce résultat peut constituer un bénéfice ou une perte. Le résultat est un gain lorsque les passifs sont inférieurs aux actifs. Dans ce cas on le reporte dans le passif du bilan pour respecter l’équilibre financier.

Par contre, le résultat est une perte lorsque ce sont les actifs qui sont inférieurs aux passifs. On le reporte alors dans l’actif comme une perte pour équilibrer le bilan fonctionnel. Le résultat qui est un bénéfice peut ensuite transiter en actif lors de l’achat d’un bien ou de matières premières.