Comment équilibrer un bilan fonctionnel ?

2586

Un bilan est un document comptable qui fait état de la situation matérielle d’une entreprise. Il en existe plusieurs types dont le bilan fonctionnel. Ce type de bilan est une forme de bilan créée par les analystes financiers pour analyser les équilibres financiers de l’entreprise. Mais comment l’équilibre-t-on ?

Qu’est-ce qu’un bilan fonctionnel ?

Le bilan fonctionnel est un bilan construit à partir du bilan comptable. Il s’intéresse plus au fonctionnement de l’entreprise. Il reprend les emplois et les ressources du bilan comptable et les organise par fonctions. Ainsi, il est plus facile de voir et comprendre la provenance de l’argent de l’entreprise et la façon dont elle a été dépensée.

A voir aussi : Les avantages d'utiliser un cahier de texte personnalisé pour les élèves et les enseignants

Il résulte trois grands agrégats de ce type de bilan. Il s’agit des fonds de roulement (FR), du besoin en fonds de roulement (BFR) et de la trésorerie nette (TN). Le FR calculé grâce au bilan fonctionnel indique la force financière de l’entreprise. Il doit être tout au moins positif pour constituer une ressource stable capable de financer les emplois stables.

Plus ce fonds est élevé et plus l’entreprise est financièrement solide. Le BFR est le financement nécessaire pour le cycle d’exploitation. La TN est la différence entre ces deux indicateurs. Elle constitue le niveau financier de l’entreprise à court terme. Toutes les entreprises doivent établir un bilan fonctionnel pour le fournir aux différents partenaires au besoin.

A lire aussi : Choisissez la qualité avec un fabricant de serrures et ferrures renommé

Quelles sont les caractéristiques du bilan fonctionnel ?

Comme tous les autres bilans, le bilan fonctionnel se présente sous forme d’un tableau à deux colonnes. La première colonne représente les actifs et la seconde colonne, les passifs.

Les actifs d’un bilan constituent tous les biens que possède l’entreprise à une date précise. Il s’agit des capitaux employés encore appelés emplois. Il regroupe les immobilisations, les stocks et les créances. L’actif du bilan fonctionnel est divisé en 3 sous-parties : les emplois stables, les actifs circulants et la trésorerie active.

Les passifs d’un bilan constituent l’ensemble des ressources financières employées pour acquérir les actifs. Il regroupe les capitaux propres, les provisions, les amortissements, les réserves, les emprunts et les dettes. Le passif du bilan fonctionnel est aussi divisé en 3 sous-parties : les ressources stables, les passifs circulants et la trésorerie passive.

Comment équilibrer le bilan fonctionnel ?

Un bilan constitue l’équilibre financier entre les emplois et les ressources. Le bilan fonctionnel doit donc toujours être équilibré, c’est-à-dire que le total des actifs doit toujours être égal à celui des passifs. Cela justifie alors que chaque emploi de l’actif correspond à une ressource du passif. Il s’agit du principe de l’équilibre financier.

La différence entre l’actif et le passif représente le résultat de l’activité de l’entreprise. Ce résultat peut constituer un bénéfice ou une perte. Le résultat est un gain lorsque les passifs sont inférieurs aux actifs. Dans ce cas on le reporte dans le passif du bilan pour respecter l’équilibre financier.

Par contre, le résultat est une perte lorsque ce sont les actifs qui sont inférieurs aux passifs. On le reporte alors dans l’actif comme une perte pour équilibrer le bilan fonctionnel. Le résultat qui est un bénéfice peut ensuite transiter en actif lors de l’achat d’un bien ou de matières premières.

Les différentes étapes de l’équilibrage du bilan fonctionnel

L’équilibrage du bilan fonctionnel passe par plusieurs étapes. Tout d’abord, il faut identifier les éléments à modifier pour atteindre l’équilibre financier souhaité. Pensez à bien vérifier chaque ligne du bilan pour déceler les écarts éventuels.

On peut procéder à des ajustements en reportant dans le passif ou l’actif les perturbations identifiées précédemment afin que la somme totale soit toujours égale.

Vendre certains actifs ou biens qui ne sont plus nécessaires au fonctionnement de l’entreprise

Pensez bien à ces décisions. Effectivement, une vente hâtive peut occasionner un manque à gagner sur le long terme si cet actif se révèle être utile ultérieurement, tandis qu’un emprunt excessif aura forcément un impact négatif sur la trésorerie disponible.

Cela implique donc une analyse approfondie des conséquences financières liées à chacune des options envisagées avant toute prise de décision définitive.

Une fois ces mesures prises, le bilan devrait être parfaitement équilibré et refléter ainsi la situation financière exacte de l’entreprise. Il est alors temps d’utiliser ce document comme outil de pilotage pour orienter les décisions futures et maintenir l’équilibre financier au fur et à mesure que la situation évolue.

Les outils et astuces pour faciliter l’équilibrage du bilan fonctionnel

L’équilibrage du bilan fonctionnel peut être un processus complexe. Toutefois, il existe des outils et astuces pour faciliter cette tâche.

La première étape consiste à utiliser un logiciel comptable. Les logiciels de comptabilité permettent d’avoir une vision claire et précise de la situation financière de l’entreprise. Ils peuvent aussi aider à automatiser certaines tâches comptables afin d’éviter les erreurs humaines. Certains logiciels proposent même des options d’analyse et de simulation pour aider à équilibrer le bilan.

Vous ne devez pas hésiter à faire appel à un expert-comptable. Ces professionnels sont formés pour résoudre les problèmes liés au bilan fonctionnel. Ils peuvent vous guider dans le choix des mesures nécessaires pour atteindre l’équilibre financier souhaité en toute sécurité.

• Établir un plan prévisionnel qui prend en compte tous les éléments susceptibles d’influencer votre économie (investissements, dépenses générales, …)
• Mettre en place une stratégie commerciale efficace qui maximisera vos profits
• Réduire vos coûts inutiles sans impacter sur la qualité ni sur l’efficacité
• Ne pas attendre que les problèmes se présentent avant de réagir
• Effectuer régulièrement une analyse du bilan afin de déceler rapidement tout déséquilibre financier
• Mettre en place des indicateurs de performance pertinents pour suivre l’évolution de la situation financière.

L’équilibrage du bilan fonctionnel est une étape cruciale dans la gestion d’une entreprise. Cela permet à l’organisation d’avoir une vision globale et précise de sa santé financière, mais aussi d’anticiper les difficultés futures. En utilisant les outils et astuces appropriés, vous pouvez rendre cette tâche plus facile et efficace. N’hésitez pas à faire appel aux professionnels qui sont là pour vous aider à réussir cette mission difficile mais nécessaire !

Rate this post