Vous pouvez réaliser une paire de lunettes sur mesure en 5 minutes

20

La société Eye-DNA a mis au point un processus qui permet de choisir le type de lunettes qui vous plaît. Il s’agit d’une solution simple composée d’un kiosque virtuel interactif qui est pourvu d’un scanner en 3 dimensions, un logiciel, un écran de 32 pouces et des échantillons de produits.

Le processus débute par un scan du visage du client

Le scan du visage du client est la première étape de construction des lunettes. Toujours avec l’aide du logiciel, l’opticien fait le choix de la forme des lunettes, de la couleur, de la monture et du matériau. Le client a l’embarras du choix, car pouvant se décider entre 80 couleurs différentes.

Il pourra aussi choisir le type de matériau sans avoir à se déplacer chez un opticien. Un ensemble de huit matériaux est mis à sa disposition. Il pourra donc aisément faire son choix entre un cadre en titane, en bois, en acétate, en liège, en fibre de carbone, en coquillage, en pierre ou en corne.

Les dimensions peuvent être modifiées grâce au logiciel

Lorsque vous avez choisi le type de lunette sur mesure qui vous convient, il ne vous reste qu’à modifier les dimensions en vous servant du logiciel dédié à cette tâche. Des modifications peuvent être apportées au niveau de la taille des branches et de leur longueur, mais également de la courbure derrière l’oreille et de la taille du nez.

Il s’agit d’un kiosque virtuel d’une grande performance, dont un utilisateur peut se servir pour créer le type de lunette qui lui convient en seulement 5 minutes. Lorsque vous avez fini de choisir le type de lunette, avec le style, la couleur et les dimensions qui vous conviennent, vous pouvez maintenant passer à la commande de votre produit.

L’opticien numérique imprime et envoie le fichier

Une fois que vous avez commandé le type de lunette qui vous plaît, le fichier est envoyé par l’opticien numérique. Ce fichier comprend un scan 3D, en plus d’une présélection d’autres formes. Le co-fondateur de la société Eye-DNA, Denis Zelazowski, a tenu à préciser que des modifications pourraient être apportées, si nécessaire, pour une plus grande cohérence dans les mesures.

Il a ajouté que leur kiosque virtuel allait être présenté prochainement dans les salons européens. M. Zelazowski ajoute que ce type de kiosque est déjà présent dans certains pays du monde, et qu’il sera présenté prochainement dans les salons européens.