Comment échapper à la plus-value immobilière?

13
plus-value immobilière

Il y a quelques années, vous aviez acquis un bien immobilier. Aujourd’hui, vous décidez de vous séparer de votre bien et profiter de la plus-value qu’elle a générée. Cependant, dans le domaine immobilier, la plus-value est très souvent soumise à de grosses impositions. Comment donc échapper à cette taxe sur le gain ? Découvrez quelques astuces qui vous permettront d’y parvenir.

Première vente d’un logement

L’une des opportunités qui pourront vous permettre d’échapper à la plus-value immobilière est la première vente d’un logement. En effet, la première condition pour que cela soit réalisable est que vous ne soyez pas propriétaire de votre résidence principale. La seconde condition est que vous n’ayez pas été propriétaire lors des quatre dernières années.

A lire aussi : Comment résilier son assurance habitation ?

Dans cette situation, vous pouvez bénéficier d’une exonération et échapper à la plus-value. Néanmoins, vous devez prendre l’engagement d’utiliser le montant obtenu lors de la cession pour l’achat ou la construction d’une résidence principale dans les deux années qui suivent.

Détention de biens depuis plus de trente ans

Si vous n’êtes pas dans le cas d’une première vente de logement, vous subirez clairement des impositions lors de la vente de votre immobilier. Toutefois, lorsque le bien est en votre possession depuis plus de cinq ans, l’imposition subit une diminution. Cette réduction peut aller jusqu’à l’exonération lorsque vous détenez le bien depuis plus de trente ans.

A découvrir également : Pourquoi est-il permis de dire que l'acte authentique est une preuve parfaite ?

Entrée en maison de retraite

Lorsqu’une tierce personne avec des revenus très moyens entre en maison de retraite, elle peut bénéficier d’une exonération. Cette réduction au cours de la vente de la résidence principale survient dans les deux années au plus qui suit l’entrée en maison de retraite.

Retenez aussi que la maison principale au cours de cette période doit-être vide, sauf si elle est occupée par un conjoint, concubin ou une personne à charge. Le revenu ne doit surtout pas excéder 25 432 € pour une part du quotient familial lors de la vente.

Abattement spécial pour terrain

Un autre moyen pour vous de bénéficier d’une exonération est d’avoir un abattement spécial pour terrain. Si vous avez un terrain en zone tendue et que vous le vendez avant la date de promesse de vente, vous bénéficiez d’un abattement de 70 % de plus-value. L’acquéreur s’engage ici à réaliser un bâtiment d’habitation collectif et le terminer après quatre ans.

Mise en vente par les expatriés

Il existe un moyen pour les expatriés d’être exonérés de la plus-value immobilière. Deux conditions sont dans ce cas nécessaires. D’une part, le bien doit être vendu avant le 31 décembre de l’année suivant celle du transfert du domicile fiscal hors de France tout en étant inoccupé.

D’autre part, s’il est mis en location, vous profiterez en cas de vente ultérieure d’une exonération allant jusqu’à 150 000 € au plus tard 10 années après le départ de la France.

Achat de moins de 15 000 €

Pour échapper à une imposition sur plus-value, effectuez seulement une transaction immobilière ne dépassant pas les 15 000 €. Vous êtes assuré de bénéficier d’une exonération.

Vous avez maintenant une idée sur les astuces à employer et les conditions qui pourraient vous permettre d’échapper à une plus-value immobilière. Alors, profitez-en ?