Quand la pelleteuse s’invite dans un chapiteau et crée un spectacle de folie !

Le festival du cirque nouveau Letní Letná qui s’est tenu jusqu’au 2 septembre a encore tenu toutes ses promesses. Cette fois-ci, le personnage de Rémi Lecocq n’apparait pas comme une victime qui se fait malmener par ses coéquipiers. Bien au contraire d’ailleurs ! Armé d’une pelleteuse, Rémi Lecocq nous propose un spectacle des plus périlleux. La scène était incroyable.

Personnage de Rémi Lecocq

Rémi est un tétraplégique différent des autres. En effet, il parvient à se servir un peu de ses bras, contrairement à bon nombre de handicapés du même genre. Lorsqu’il a commencé à évoluer dans le cirque, il n’était encore qu’un enfant et s’en sortait très bien. C’est à l’âge de 20 ans que tout a changé pour lui, quand il s’est retrouvé avec cette forme de paralysie. Rémi voulait malgré tout continuer l’acrobatie. Il a toujours été passionné par ce domaine.

Mais dans cette société particulièrement exigeante, au point d’en devenir cruelle, il était hors de question d’embaucher un acrobate tétraplégique.

Il s’est alors vu refuser toutes les offres qui pouvaient lui permettre de poursuivre sa passion.

Après de multiples recherches, il est parvenu à trouver une personne qui a accepté de lui donner l’occasion de partager ses talents. À travers ce spectacle, on comprend mieux que les handicapés sont aussi des êtres humains avec des ressentis comme tout le monde et que certains comportements peuvent facilement faire ressortir le côté sombre de leur personnalité.

Pourquoi une pelleteuse ?

Les produits de https://www.francetractor.fr/ ne sont pas seulement destinés à réaliser des travaux de chantier. De temps à autre, un personnage sans défense en raison de sa tétraplégie peut s’en servir pour se venger de coéquipiers méchants. C’est ce qu’a fait Rémi Lecocq. Muni d’une mini pelle à biénergie (c’est-à-dire une mini pelle qui présente une double motorisation, électrique et thermique), le jeune homme a tenu à bien se venger de toutes les personnes qui l’avaient rejeté. Le spectacle était époustouflant !

Le réalisateur a tenu à créer un spectacle qui se jouait avec l’équilibre des acrobates. Ces derniers devaient se retrouver sur des planches en bois, disposées sur des bouteilles de gaz. Le spectacle était périlleux et les risques bien réels. Néanmoins, les acteurs sont parvenus à bien s’en sortir. Yann Ecauvre explique plus tard d’ailleurs que leur entraînement est assez proche de celui des cascadeurs et que quelquefois, il leur arrivait de tomber pour de vrai. Mais étant mieux préparé, la douleur devient toujours plus supportable.

Tous droits réservés aurablog.org