Comment bien gérer son crédit consommation

994

Le crédit à la consommation est une lame à double tranchant qui peut laisser une vilaine blessure au porte-monnaie si on ne sait pas l’utiliser à bon escient. Bien gérer son crédit consommation ne tient pas uniquement du bon sens, les limites que l’on s’impose doivent être pertinentes.

Connaître son taux d’endettement pour éviter le surendettement

Pour financer les dépenses imprévues, presque tout le monde a besoin de souscrire un crédit consommation.  Pour les réparations de la voiture, pour le remplacement de la machine à café qui ne débite plus qu’une boisson tiède et fade, pour l’achat d’une nouvelle moto…on n’a souvent aucune autre alternative que l’emprunt.

Lire également : Comment trouver une assurance auto adaptée à vos besoins en 2019

Vous pouvez trouver un crédit consommation chez Cofidis à taux favorable pour n’importe quel projet. Mais vous ne devriez absolument pas vous le permettre qu’en connaissant parfaitement votre capacité de remboursement. Notez que les foyers les mieux lotis peuvent supporter un endettement jusqu’à 40%, les plus précaires ne doivent pas dépasser le seuil des 30% de leurs revenus.

N’empruntez que ce dont vous avez réellement besoin

Le crédit à la consommation permet de s’en sortir en cas d’imprévus. C’est également la solution plus ou moins facile pour garder un certain standing de vie. Le montant maximal d’un crédit à la consommation est de 75 000 euros. Vous pouvez utiliser la somme à votre guise si vous avez opté pour un crédit non affecté.

A voir aussi : Les étapes à suivre pour faire baisser le prix de votre assurance automobile

Avec un crédit non affecté, si vous avez prévu d’acheter un téléviseur dernier cri ultra HD 8K, vous pouvez rentrer chez vous en ruminant pourquoi vous avez décidé de vous doter du dernier iPhone. Personne ne vous demandera des comptes.

Avec un crédit affecté, vous êtes plus à même de maîtriser votre argent. Si vous avez emprunté pour financer l’achat d’un nouveau véhicule, il faut en apporter la preuve. Le comble est que le taux d’intérêt du crédit affecté est généralement plus élevé que celui du crédit non affecté.

Faites attention aux crédits renouvelables

Pour une gestion saine et sécurisée de vos finances familiales, il est impératif de connaître dans les moindres détails le fonctionnement des crédits que vous souscrivez. Avec le calcul de votre capacité de remboursement, vous pouvez et devez prendre en compte les charges indirectes comme le prélèvement à la source.

Les crédits renouvelables peuvent paraître comme une source intarissable du moment que vous puissiez toujours rembourser. Mais même si vos revenus vous permettent toujours de vous acquitter de vos dettes, il faut prendre en compte le coût de ce type de prêt. Le crédit revolving est très souvent à taux très élevé. Tout du moins, compter dessus pour financer les dépenses de la vie quotidienne est fortement déconseillé.

Opter pour la négociation pour anticiper les imprévus

Qu’il s’agisse d’un prêt personnel ou d’un crédit affecté, il va de soi que vous devez faire le tour des offres existant sur le marché afin de choisir le crédit le plus avantageux. Pour faire le tri, vous avez une multitude de choix de comparateurs de crédits à la consommation en ligne. Bien que les offres de Cofidis figurent systématiquement parmi les meilleurs crédits consommation, vous n’êtes pas à l’abri d’un imprévu.

Afin de mieux gérer vos crédits à la consommation, il faut chercher à tout prix à éviter les sanctions en cas de coup dur. Si vous pressentez que votre situation financière du moment vous mènera vers des retards de paiements, il vaut mieux prendre la voie de la négociation pour trouver la meilleure solution pour rallonger les délais, entre autres.

Rate this post